" Je suis un réalisateur italien. Je fais des films qui sont toujours très longs et toujours coupés..." Au milieu des sixties, alors que le western américain s'essouffle, un metteur en scène romain venu du péplum (qu'il déteste) dynamite la vision hollywoodienne de la conquête de l'Ouest avec des longs métrages irrévérencieux et de réjouissants sales types. Cet homme s'appelle Sergio Leone et dès son premier film de cow-boys ( Pour une poignée de dollars) emmené par un acteur de 34 ans dégoté à la télévision (Clint Eastwood est ...