Davantage destiné au public (grand mais exigeant) qu'aux professionnels, le Guess Who? à Utrecht n'en est pas moins un festival de découvertes. Un événement à la programmation touffue et pointue où les freaks, weirdos et autres beautiful losers déterrés du passé côtoient les artistes les plus radicaux, audacieux et intéressants d'aujourd'hui. A côté des Ariel Pink, Deerhunter, Notwist (auteur d'un concert exceptionnel) et autres Evil Superstars, tous bien connus des services de renseignement, ou encore d'Ho99o9, rappeurs/rockeurs sauvages passés par le dernier Pukkel, le Guess Who? 2015 fut l'occasio...

Davantage destiné au public (grand mais exigeant) qu'aux professionnels, le Guess Who? à Utrecht n'en est pas moins un festival de découvertes. Un événement à la programmation touffue et pointue où les freaks, weirdos et autres beautiful losers déterrés du passé côtoient les artistes les plus radicaux, audacieux et intéressants d'aujourd'hui. A côté des Ariel Pink, Deerhunter, Notwist (auteur d'un concert exceptionnel) et autres Evil Superstars, tous bien connus des services de renseignement, ou encore d'Ho99o9, rappeurs/rockeurs sauvages passés par le dernier Pukkel, le Guess Who? 2015 fut l'occasion pour nous de quelques premières. Guess stars... Sa mère est morte en la mettant au monde. Tandis que son père, rongé par la douleur, gagné par la folie, voulait enterrer le bébé maudit à la naissance. On vous passe l'histoire de la vache censée la nourrir frappée par la foudre. L'arrivée, horrible, dans ce bas monde de Na Hawa Doumbia contraste avec la musique et la voix, splendides, de cette ancienne infirmière malienne. Rare en nos contrées, la première signature du label Awesome Tapes From Africa (il y a cinq ans déjà), reine du Didadi (le rythme doux comme du miel), a fait voyager et rêver au son de ses rythmes traditionnels. Jadis croisé aux côtés de Snoop Dogg et de Lauryn Hill, plus récemment enrôlé par Kendrick Lamar, le saxophoniste Kamasi Washington sortait en mai chez son pote Flying Lotus (Brainfeeder) son premier album solo. Après ses deux concerts à l'AB Club (deux sold-out sur la même soirée), Ka Wa s'est payé le grand auditoire, 1717 places assises, du Tivoli (l'immense et moderne complexe autour duquel le festival est centralisé). Du jazz en baskets, ambitieux et épique. Originaire de Byron Bay, la ville la plus à l'est du continent australien, The Babe Rainbow (à ne pas confondre avec le Canadien de chez Warp) est une bande de blonds poilus et chevelus plutôt du genre à l'Ouest qui ont le psychédélisme ensoleillé et le titre de chanson le plus farfelu du moment: Secret Enchanted Broccoli Forest. Ces kangourous hippies, du genre à ouvrir pour les Growlers, ont sorti leur premier EP, le très pop Baby Pink, en juillet dernier. I Got You Babe... Venu de Lancaster en Pennsylvanie mais installé à... Bruxelles (il est récemment passé par Le Vecteur et est un habitué du Café Central), Michael Kuhn, alias NAH, est un producteur/batteur/manipulateur excité qui construit des ponts entre noise, punk, jazz, hip hop et ambient. Un one-man-band d'un genre nouveau. L'enfant, bâtard, de Lightning Bolt et Death Grips, nous souffle-t-on. A voir près de chez vous... Derrière ses allures de supergroupe canadien rassemblant des musiciens croisés chez Set Fire to Flames, Pas Chic Chic et autre Fly Pan Am, Avec le soleil sortant de sa bouche cache une espèce de The Ex montréalais génétiquement modifié. Trio anguleux au rock majoritairement instrumental teinté d'afro kraut, Avec le soleil... sortait l'an dernier son premier album, Zubberdust, chez les esthètes du label Constellation. J.B.