Fondée par Sebastian Thrun, le père de la voiture autonome, et largement financée par Larry Page, le cofondateur de Google, Kitty Hawk rejoint la course des taxis volants autonomes. Cette start-up vient ainsi de dév...

Fondée par Sebastian Thrun, le père de la voiture autonome, et largement financée par Larry Page, le cofondateur de Google, Kitty Hawk rejoint la course des taxis volants autonomes. Cette start-up vient ainsi de dévoiler le Cora, un engin électrique décollant et atterrissant à la verticale, via douze petites hélices. Pensé pour des trajets urbains, cet avion hybride filant jusqu'à 150 km/h couvre une distance maximale de 100 kilomètres. Le projet, qui vise une commercialisation en 2021, démarrera ses essais en Nouvelle- Zélande cette année. Mais le Cora devra batailler. Car les géants de l'industrie aéronautique et automobile s'engouffrent dans ce secteur, prêts à ranger la voiture autonome au garage. Intel et Daimler soutiennent ainsi le Volocopter depuis un an tandis que Toyota entend allumer la flamme des prochains J.O. de Tokyo en 2020 avec son SkyDrive. Le concept Pop.Up d'Airbus (récemment redessiné par Audi), la collaboration de Boeing et Uber sur Aurora Flight Sciences, Elon Musk, les Chinois d'Ehang, les Allemands de Lilium... Gare aux fous volants!