Du 2 au 4 août

D'accord, le site du festival n'est pas le plus efficace qui soit mais il sera beaucoup pardonné aux organisateurs de ce raout planqué dans la province du Luxembourg, pour son flair et ses coutumes artisanales. Du genre à installer les coulisses dans des maisons privées et à garantir un parfum régional prononcé, rayon alcools et frites. La musique? Elle coule en deux jours estampillés jazz alors que le troisième se tortille au blues. Avec des groupes plus roots que médiatisés, comme The Mick Pini Blues Band, le Belgo-Sierraléonais Bai Kamara Jr. ou le Louisianais Jonathan Long qui, avec son quartet, fait régulièrement pleurer le Mississippi. Rayon jazz, deux événements au moins: le formidable pianiste-arrangeur Michel Herr rassemble un sextet de jazz et quatuor à cordes où l'on retrouve avec plaisir une autre pianiste belge douée, Nathalie Loriers. Et puis peut-être le must du weekend: le trompettiste Erik Truffaz dans un projet invitant Le cri du Caire, soit Abdullah Miniawy, poète-chanteur incarnant l'espoir égyptien si pas panarabe...

Erik Truffaz

Où: à la Ferme Madelonne, Gouvy.

Avec: Kenny Barron Trio, Michel Herr, Erik Truffaz, Bai Kamara Jr...

Prix: 30 à 50 euros la journée, 100 à 120 euros le pass.

Infos: www.madelonne.be