À moins d'avoir développé un goût particulier pour la scène disco-funk des années 70-80, le nom de Patrice Rushen ne vous rappellera peut-être pas grand-chose. Sa musique davantage. Une chanson en dit parfois plus qu'un long discours: vous n'avez en effet pas pu passer à côté de Forget Me Nots. Soit via sa version originale, qui fut déjà à l'époque le plus gros hit de l'intéressée. Soit via sa relecture, encore plus tubesque, que Will Smith en a donnée sur le morceau-titre du film Men In Black. Forget Me Nots -sa ligne de basse signée Freddie Washington, ses handclaps, son refrain emblématique- est évidemment présent sur la compilatio...