On nous avait prévenu: " Tu vas voir, Gaspard Proust en interview, il est bizarre." Mais on ne nous la fait pas, à nous. Des types coriaces, on en a attendri plus d'un. Suffit de savoir comment les prendre. De poser deux, trois questions d'attaque pour tâter le terrain, le circonscrire, lancer quelques thèmes pour voir ceux qui prennent, et puis se jeter dans les brèches qui se seront formées. 100 % de taux de réussite. Sauf qu'effectivement, Gaspard Proust, en interview, il est bizarre. Glacial -à l'image de l'humour à froid qu'il défend sur scène, à la télé (chez Ardisson), dans la presse (Le Point)... Même qu'il enfile une veste et la zippe jusqu'au col pendant les présentations. Il dit qu'il ne sait pas trop po...

On nous avait prévenu: " Tu vas voir, Gaspard Proust en interview, il est bizarre." Mais on ne nous la fait pas, à nous. Des types coriaces, on en a attendri plus d'un. Suffit de savoir comment les prendre. De poser deux, trois questions d'attaque pour tâter le terrain, le circonscrire, lancer quelques thèmes pour voir ceux qui prennent, et puis se jeter dans les brèches qui se seront formées. 100 % de taux de réussite. Sauf qu'effectivement, Gaspard Proust, en interview, il est bizarre. Glacial -à l'image de l'humour à froid qu'il défend sur scène, à la télé (chez Ardisson), dans la presse (Le Point)... Même qu'il enfile une veste et la zippe jusqu'au col pendant les présentations. Il dit qu'il ne sait pas trop pourquoi il fait "ça", comprenez "se plier au jeu du marathon promo", puisqu'il n'en a quand même pas besoin. Lucide: Gaspard Proust, souvent présenté comme l'héritier de Desproges, connaît depuis quatre ans (et sa découverte par Ruquier) un succès colossal. Golden boy de l'humour, celui qui gérait jadis des grosses fortunes dans une banque suisse séduit par le contraste entre la nonchalance de son attitude et la violence de sa prose. " Sans le nazisme, on n'aurait pas les codes pour comprendre La Grande Vadrouille", lâche-t-il dans un sketch, flegmatique, la mèche impeccablement peignée sur le côté, total look preppy gendre idéal, genre fils de bonne famille. Pour autant, il refuse certaines étiquettes. " Un blogueur a un jour écrit de moi que j'étais né avec une cuiller en argent dans la bouche, je l'ai très mal pris, c'est entièrement faux, ça me connote, et ça laisse entendre que je ne me suis pas battu pour y arriver. Qu'on n'aime pas ce que je fais, c'est un droit. Qu'on colporte n'importe quoi à mon sujet, je ne suis pas d'accord." Né GaÜper Pust il y a 36 ans en Slovénie, d'une mère serbe d'origine suisse et d'un père austro-slovène, passé par l'Algérie et la Suisse, le héraut d'une nouvelle génération de comiques qui ne rigolent pas considère l'humour comme un art mineur. " Ce qui ne veut pas dire que ce n'est pas difficile de faire rire, bien au contraire. Ça peut être très frustrant comme métier, quand on tourne en rond toute la journée pour trois mots, et qu'on se demande à la fin de celle-ci: "Qu'est-ce que j'ai construit aujourd'hui?"" Une £uvre futile, admet-il, " mais les cathédrales ne sont jamais que des bibles illustrées à la portée de tous. Il n'y a pas d'£uvre incontestable, sinon cela voudrait dire qu'il existe une sensibilité incontestable. On peut tout déconstruire, si on veut, même la musique classique, sous prétexte qu'elle ferait vibrer la corde du sentiment plutôt que celle de la raison." Pour le coup, il sait de quoi il parle, lui qui s'est rêvé chef d'orchestre, au début de la vingtaine, et qui a acheté d'un coup 6000 disques de grande musique. Le voilà à faire marrer les foules, donc, récoltant une étonnante unanimité auprès d'un large public (" inquiétante unanimité pour un provocateur"). " J'ai de l'estime pour le bouffon. Beaucoup de gens font mine de se détacher du pouvoir alors qu'ils entrent complètement en collusion avec lui. Le bouffon, c'est le contraire, il se moque du roi tout en lui faisant croire le contraire. Si j'en suis un? Ce serait prétentieux de l'affirmer, mais s'il me fallait un objectif dans ce métier, ce serait celui-là. " Difficile en effet d'imaginer faisant des courbettes celui à qui on a dû arracher les réponses au forceps. Mais qui nous enverra quand même ce message dans la soirée: " Ne vous inquiétez pas. C'était formidable." Un type bizarre, qu'on disait. GASPARD PROUST TAPINE, LE 6 NOVEMBRE AU CIRQUE ROYAL DE BRUXELLES, ET LE 7 NOVEMBRE AU FORUM DE LIÈGE. MYRIAM LEROY