On nous avait prévenu: " Tu vas voir, Gaspard Proust en interview, il est bizarre." Mais on ne nous la fait pas, à nous. Des types coriaces, on en a attendri plus d'un. Suffit de savoir comment les prendre. De poser deux, trois questions d'attaque pour tâter le terrain, le circonscrire, lancer quelques thèmes pour voir ceux qui prennent, et puis se jeter dans les brèches qui se seront formées. 100 % de taux de réussite. Sauf qu'effectivement, Gaspard Proust, en interview, il est bizarre. Glacial -à l'image de l'humour à froid qu'il défend sur scène, à la télé (chez Ardisson), dans la presse (Le Point)... Même qu'il enfile une veste et la zippe jusqu'au col pendant les présentations. Il dit qu'il ne sait pas trop po...