Pastiche volontairement cheap et dégénéré de Mad Max ou sombre ersatz sans queue ni tête désespérément premier degré? Dans la foulée de The Disaster Artist, James F...

Pastiche volontairement cheap et dégénéré de Mad Max ou sombre ersatz sans queue ni tête désespérément premier degré? Dans la foulée de The Disaster Artist, James Franco semble en tout cas incapable de faire autre chose que du Tommy Wiseau, devant comme derrière la caméra, plutôt du genre cahotante. Dans un monde post-apocalyptique supposément aride livré à de sanguinaires seigneurs de la guerre, Future World enquille les monologues cabotins saucés aux plus improbables énormités -il faut voir notamment Snoop Dogg jouer les mères maquerelles dans un bordel à ciel ouvert ou Milla Jovovich pleurer le temps verdoyant de la nature souveraine... devant un bel alignement de palmiers en bord de mer.