Du 09 au 18/04

Tout amateur de musiques électroniques du Royaume y a mis au moins une fois les pieds. À Bruxelles, le Fuse est en effet le temple techno par excellence, club légendaire qui a vu passer toutes les plus grandes stars du genre. En plus de 25 ans d'existence, il n'avait jamais fermé. Il aura fallu une pandémie pour que...

Tout amateur de musiques électroniques du Royaume y a mis au moins une fois les pieds. À Bruxelles, le Fuse est en effet le temple techno par excellence, club légendaire qui a vu passer toutes les plus grandes stars du genre. En plus de 25 ans d'existence, il n'avait jamais fermé. Il aura fallu une pandémie pour que le dancefloor soit mis en veilleuse. Plus d'un an après sa dernière soirée, le Fuse va cependant rouvrir, enfin. Pas encore pour rallumer les platines, on en est visiblement toujours loin. Mais bien pour proposer une exposition éphémère consacrée à son histoire. Étalée sur deux week-ends, Echoing Trough Eternity se déroulera évidemment dans les conditions Covid: réservation obligatoire pour un maximum de 60 personnes par heure, et port du masque obligatoire. Mais que ne ferait-on pas pour de nouveau goûter quelques instants, même du bout des lèvres, à l'ambiance du club? D'autant que les murs du Fuse ont des choses à raconter. L'expo retracera l'Histoire de ce qui était au départ un cinéma, avant d'être reconverti en boîte latino, le Disco-Rojo, puis en club techno. À côté de la présentation d'objets de collection, flyers historiques et autres visuels, le parcours permettra également d'évoquer I Love Techno ou encore la City Parade. Il sera également possible non seulement de passer backstage, mais aussi de rentrer dans le sacro-saint DJ booth! Mieux: en passant par la motion room, l'installation "3 minutes d'expérience en club" promet grosses basses et stroboscopes. Comme si le Covid-19 n'était plus qu'un mauvais souvenir...