"Songs from Home"

Confiné (et se sentant " dépersonnalisé") comme une bonne partie de l'humanité, le pianiste Fred Hersch s'est résolu à enregistrer, pendant deux mois et au rythme d'un titre par jour, une composition de son cru ou un standard pouv...

Confiné (et se sentant " dépersonnalisé") comme une bonne partie de l'humanité, le pianiste Fred Hersch s'est résolu à enregistrer, pendant deux mois et au rythme d'un titre par jour, une composition de son cru ou un standard pouvant être écoutés via son compte Facebook. Songs from Home concentre le meilleur d'une aventure qui aura mûri au fil du temps et dont il livre ici le best of -c'est, du moins, ainsi que l'on imagine, la naissance de cet album ne comportant aucune note de pochette. Si l'ingénieur du son qu'il fut aussi pendant ces semaines n'aura cessé de progresser, la musique, titre après titre, a également gagné en maîtrise et beauté même si l'on peut regretter, à deux exceptions près, que Hersch ait par trop favorisé les standards - Sarabande, All I Want, Solitude mais aussi When I'm Sixty Four signé Lennon/ McCartney, un clin d'oeil vu l'âge du capitaine. Mais la liberté avec laquelle il les interprète (malgré un piano imparfait) reste, en soi, une forme d'accomplissement de la part d'un musicien figurant, musicalement et humainement, parmi les plus attachants de la scène contemporaine.