Ce sont des compositions colorées et percutantes qui signent l'univers visuel de Franz Ackermann, artiste allemand obsédé par les thématiques du voyage et du déplacemen...

Ce sont des compositions colorées et percutantes qui signent l'univers visuel de Franz Ackermann, artiste allemand obsédé par les thématiques du voyage et du déplacement. Pour ce nouvel accrochage à la galerie Templon, le plasticien qui vit entre Berlin et Karlsruhe confronte l'architecture à l'urbanisme par le biais de cartographies mentales panachant sensations et souvenirs. C'est plus précisément le concept de "maison" qui retient son attention. Il l'envisage à la façon d'un objet " à la fois physique et psychique, métaphore de l'individu, de ses aspirations et de son rapport au monde". Non sans pointer l'endroit précis où le bât blesse: l'exposition interroge en creux la frilosité de nos sociétés européennes où s'évapore, lentement mais inexorablement, le sens de l'hospitalité et du partage.