Les manifestations pro-démocratiques hong-kongaises sur Animal Crossing démontraient, en avril dernier, que le détournement de jeux vidéo mainstream à des fins politiques grossit en temps de confinement. Frappé par les 12 millions de joueurs/sp...

Les manifestations pro-démocratiques hong-kongaises sur Animal Crossing démontraient, en avril dernier, que le détournement de jeux vidéo mainstream à des fins politiques grossit en temps de confinement. Frappé par les 12 millions de joueurs/spectateurs réunis au concert de Travis Scott sur Fortnite (en plein lockdown), le service com de Joe Biden et Kamala Harris a publié une île dédiée aux deux candidats démocrates sur le battle royale. Ramasser des canettes abandonnées dans une rivière, ajouter des panneaux solaires sur une usine de voitures électriques, répandre la 5G ... Six objectifs de missions collant à leurs engagements électoraux marquent le gameplay de ce monde jouable seul ou à plusieurs. Affichant un intérêt ludique proche de zéro, cette carte dévoile aussi le parfum de glace préféré de Biden et l'amour pour les sneakers de Harris. Pas vraiment de quoi séduire les jeunes adultes visés. Chez les Démocrates, Alexandria Ocasio-Cortez a quant à elle brillé en propagande gaming. Cette étoile montante du parti et vraie gameuse a ainsi drainé 430 000 spectateurs lors d'un récent live Twitch sur le jeu Among Us...