Il fut un temps où il fallait choisir son camp. Le rock ou le foot. Impossible de concilier les 2, sinon en cachette. Le plaisir de la grand-messe populaire et ses hymnes bas du front contre l'élitisme sonore du larsen rebelle. Match nul, balle au centre. Autant vouloir faire chanter au Grand Jojo une reprise de Radiohead. Ou demander à New Order de composer l'hymne officiel de l'équipe d'Angleterre?... Justement, voilà la faille! -ce n'est pas la seule. En 90, New Order pondait World In Motion pour soutenir l'équipe anglaise lors de la Coupe du monde en Italie. On connaît le résultat: une 4ième place (défaite 2-1 contre l'Italie lors de la petite finale) pour l'équipe aux trois lions, mais la première dans les charts pour World In Motion (et son fameux Subbuteo Mix). En fait, ...

Il fut un temps où il fallait choisir son camp. Le rock ou le foot. Impossible de concilier les 2, sinon en cachette. Le plaisir de la grand-messe populaire et ses hymnes bas du front contre l'élitisme sonore du larsen rebelle. Match nul, balle au centre. Autant vouloir faire chanter au Grand Jojo une reprise de Radiohead. Ou demander à New Order de composer l'hymne officiel de l'équipe d'Angleterre?... Justement, voilà la faille! -ce n'est pas la seule. En 90, New Order pondait World In Motion pour soutenir l'équipe anglaise lors de la Coupe du monde en Italie. On connaît le résultat: une 4ième place (défaite 2-1 contre l'Italie lors de la petite finale) pour l'équipe aux trois lions, mais la première dans les charts pour World In Motion (et son fameux Subbuteo Mix). En fait, le Royaume-Uni a toujours mêlé ces 2 passions, foot et musique, mamelles de la culture populaire made in UK. Après tout, George Best n'était-il pas surnommé par d'aucuns le "5ième Beatle"? Lorsque Thierry Henry jouait pour son club d'Arsenal, l'écrivain Nick Hornby ne comparait-il pas son jeu à du free jazz? En terre d'Albion, la musique et le foot sont forcément liés. Question de fièvre commune, de passion, de plaisir du jeu. Récemment, les Kasabian, auteurs de titres comme Club Foot, ont organisé leur propre tournoi de mini-foot. Mieux: pour le clip de Underdog, ces supporters de Leicester City ont imaginé un nouveau jeu-le Kasabian football hero, mix du jeu vidéo guitar hero et de ballon rond. Enfin, en février dernier, le groupe a été le premier à pouvoir arborer officiellement le nouveau maillot de l'équipe nationale. De vrais mordus... De son côté, ce grand romantique de Morrissey revient aussi régulièrement sur son amour du ballon rond. On lui doit notamment le titre Munich Air Disaster 1958. Hommage à l'équipe de Manchester décimée dans un accident d'avion, à Munich, au retour d'un match de coupe d'Europe, Morrissey y chante notamment: "I wish I'd gone down/Gone down with them". Vous avez dit too much? Adepte d'une certaine flamboyance, le Moz jouera aussi longtemps d'un tambourin sur lequel était inscrit le nom de Cantona, idole des Reds de Manchester. Chaque artiste anglais est ainsi sommé de faire son coming out: Damon Albarn supporte Chelsea, Pete Doherty Queen Park Rangers, les frères Gallagher Manchester City... Evidemment, hors-Royaume Uni, les choses se gâtent. En France, par exemple, le foot s'est longtemps joué comme une émission de variété de Maritie & Gilbert Carpentier. Et on ne parle pas seulement du Zinedine de Pascal Obispo... En 98, par exemple, la coupe du monde a beau avoir été gagnée sur l'air d' I Will Survive, c'est bien Carlos qui chantait le titre "officiel" des Bleus. Quatre ans plus tard, ce sera Johnny qui s'y collera. Mais à nouveau, on ne peut pas dire que Tous Ensemble aura marqué les esprits, les Bleus terminant pendant ce temps dernier de leur groupe... Du foot, il y en avait tout de même dans le jeu explosif de la Mano Negra, Manu Chao allant même jusqu'à chanter Santa Maradona -et son fameux "Tous les mecs se déchaînent devant la télé/Saint-Etienne, Bourg-la-Reine, tous des enc... ". Miossec part lui du ballon rond pour expliquer tout ce qui tourne carré dans sa vie amoureuse dans Evoluer en 3ième division, se présentant volontiers comme "Un arrière-droit assez brutal/Évoluant en D3/Qui sent la bière et l'animal/Les tacles et la mauvaise foi". Finalement, comme d'habitude, c'est encore vers Jean-Louis Murat qu'on peut se tourner pour régler définitivement la question. Dans une interview d'anthologie livrée à So Foot, l'auteur d' Achille à Mexico déclarait notamment: "Il faut toujours un fan de Sardou dans l'équipe de France. Quand les mecs commencent à te dire qu'ils aiment Dr Dre, c'est la fin des haricots". Il ne croyait pas si bien dire. Si le rock a toujours semblé snober le foot, ce n'est pas le cas de la génération hip hop actuelle. Marquée par l'équipe Black-Blanc-Beur de 98, la scène rap a mis la main sur le jeu de Platini, de Doc Gynéco à Sinik. De là à voir un stade entonner le dernier Booba... l Texte laurent hoebrechts