Du 01 au 08/10

S'il réduit sensiblement la voilure, le Festival International du Film Francophone (FIFF) de Namur, 36e du nom, n'en garde pas moins fière allure. Deux films débarqués de la compétition cannoise encadrent la sélection: Les Intranquilles de Joachim Lafosse, drame ...

S'il réduit sensiblement la voilure, le Festival International du Film Francophone (FIFF) de Namur, 36e du nom, n'en garde pas moins fière allure. Deux films débarqués de la compétition cannoise encadrent la sélection: Les Intranquilles de Joachim Lafosse, drame intime où un couple (Leïla Bekhti et Damien Bonnard) est mis à l'épreuve d'un trouble bipolaire, et La Fracture de Catherine Corsini, qui plonge un autre couple (Valeria Bruni-Tedeschi et Marina Foïs) dans le tumulte de la crise des Gilets Jaunes. Les trois compétitions -officielle, première oeuvre et court- s'emploient par ailleurs à refléter la diversité de la production en francophonie. On pourra notamment y découvrir Lui, le nouveau long de Guillaume Canet, comme Souterrain, de la Québécoise Sophie Dupuis; le film américano-rwandais Neptune Frost d'Anisia Uzeyman et Saul Williams et White Building de Kavich Neang, débarqué du Cambodge via la Mostra de Venise; le documentaire La Mesure des choses de Patrick Jean, ou Mon légionnaire de Rachel Lang. Diverses avant-premières figurent encore au programme: biopic comme Eiffel, documentaire comme Jane par Charlotte, ou animation avec Même les souris vont au paradis, et l'on en passe... Sans oublier que la fête reprend ses droits sous le chapiteau de la place d'Armes...