Femmes de leur État

05/12/18 à 21:00 - Mise à jour à 13:44
Du Le Vif Focus du 06/12/18

Avec Borgen, Adam Price a réussi à décrire les enjeux qui accompagnent l'arrivée d'une femme au pouvoir. Birgitte Nyborg a alors rejoint une communauté télévisée de femmes en puissance, avec leurs contradictions et leurs dilemmes.

Borgen, Game of Thrones, House of Cards, Veep, Madam Secretary... L'irruption des femmes à des postes politiques clés dans les séries a donné naissance à des personnages centraux fascinants. Le pouvoir au féminin est souvent lesté des assignations traditionnelles dévolues aux femmes (mères, épouses avant tout) quand il n'est pas l'objet d'un procès en hystérie, en sensiblerie, en incompétence. Pourtant, certaines se fondent dans la version masculine du pouvoir et en assument les attributs ou les fantômes. D'autres définissent une nouvelle manière de l'exercer. L'accession à la dernière marche les transforme. Claire Underwood, Cersei Lannister et Daenerys Targaryen ont toutes trois troqué la panoplie "féminine" pour une garde-robe janséniste aux couleurs strictes, qui rappelle l'univers des costumes sombres des chefs d'État. Dans Borgen, le marigot politique masculin dans lequel baigne Birgitte Nyborg tente de la ramener à une identité de mère et de femme, pour mieux délégitimer sa fonction de Premier ministre. Elle-même doit faire des choix dramatiq...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires