"God's Favorite Customer"

Depuis le succès-surprise de I Love You, Honeybear, en 2015, Joshua Tillman a confirmé qu'il était le mieux placé pour enfiler le costume du nouveau grand satiriste que le rock américain attendait désespérement. Sous le masque de Father John Misty, l'ex-batteur des Fleet Foxes a ...

Depuis le succès-surprise de I Love You, Honeybear, en 2015, Joshua Tillman a confirmé qu'il était le mieux placé pour enfiler le costume du nouveau grand satiriste que le rock américain attendait désespérement. Sous le masque de Father John Misty, l'ex-batteur des Fleet Foxes a pu laisser cours à ses penchants les plus misanthropes mais aussi les plus sincères. Derrière le verbe mordant et cynique, Tillman n'a en effet cessé de mettre en scène ses propres angoisses personnelles, à la fois amoureuses et politiques. En 2017, l'extravagant Pure Comedy représentait en quelque sorte l'aboutissement de cette démarche, donnant à son (soft) rock des dimensions de plus en plus épiques ( Leaving LA). À peine un an plus tard, Father John Misty est déjà de retour. On peut toujours compter sur lui pour parsemer ses chansons de traits d'ironie volontiers absurdes (ce genre de titre, We're Only People (And There's Not Much Anyone Can Do About That)). Sur God's Favourite Customer, le crooner se fait toutefois moins grinçant, plus humble et empathique. Plus immédiat aussi, comme sur le déchirant The Songwriter, juste accompagné d'un piano, ou Mr Tilman, et son storytelling aussi subtil que malin. Roublard et spirituel, Father John Misty a toujours été un chanteur intéressant. Il se permet désormais d'être également touchant.