En 1949, pour la deuxième édition du Festival mondial du film et des Beaux-Arts (rival espéré de Venise et de Cannes), Jacques Ledoux, jeune conservateur de la Cinémathèque, décide de créer dans la cité côtière et mondaine de Knokke-le-Zoute une rétrospecti...