En 1949, pour la deuxième édition du Festival mondial du film et des Beaux-Arts (rival espéré de Venise et de Cannes), Jacques Ledoux, jeune conservateur de la Cinémathèque, décide de créer dans la cité côtière et mondaine de Knokke-le-Zoute une rétrospecti...

En 1949, pour la deuxième édition du Festival mondial du film et des Beaux-Arts (rival espéré de Venise et de Cannes), Jacques Ledoux, jeune conservateur de la Cinémathèque, décide de créer dans la cité côtière et mondaine de Knokke-le-Zoute une rétrospective consacrée au cinéma d'avant-garde et expérimental. "Des oeuvres qui sortent des sentiers battus, essaient de réinventer le langage du cinéma, d'élargir l'expression cinématographique", résume son géniteur. L'événement ne comptera que cinq éditions à son compteur (1949, 1958, 1963, 1967 et 1974) mais il entre dans la légende. Met en lumière des oeuvres absolues, surréalistes, dadaïstes, abstraites... Réfléchit l'industrie, l'expérimentation, la nouveauté... Entre Noël et la Nouvelle année, Exprmntl accueillera Jean-Luc Godard, Agnès Varda, Yoko Ono, Jonas Mekas ou encore Roman Polanski au fil des ans... Mais aussi de grands débats et polémiques. Film expérimental et audacieux comme le festival et le cinéma dont il parle, le docu de Brecht Debackere mêle images d'hier, interviews d'aujourd'hui et extraits de film pour raconter un rendez-vous fou fou fou qui fit aussi le point sur les recherches dans les arts plastiques, le théâtre, la littérature, la peinture et la musique...