La Légèreté

de Catherine Meurisse (Dargaud)
...

de Catherine Meurisse (Dargaud) La dessinatrice était arrivée en retard le 7 janvier 2015 à la rédaction de Charlie Hebdo: les tirs de kalachs des frères Kouachi, elle ne les a "que" entendus. Mais elle a perdu dans l'attentat huit amis, ainsi que "la mémoire, les émotions et le dessin". Sa formidable bande dessinée, oeuvre majeure, ne raconte pas l'attentat, mais bien le lent et long processus qui a suivi, puisant dans la beauté de quoi lutter contre la laideur. de Zineb El Rhazoui (Ring) Un livre autrement plus brut et militant, sous forme de témoignages: Zineb El Rhazoui n'était pas à la rédaction de Charlie ce jour-là, mais elle est toujours menacée de mort. Elle collecte ici, pure catharsis, le récit de treize témoins directs de l'attentat et n'épargne aucun détail pour appuyer son discours contre l'islam radical. de Fred Dewilde (Lemieux) Lui aussi était le 13 novembre 2015 au concert des Eagles of Death Metal. Et lui aussi a choisi d'en parler via une bande dessinée, la première de ce graphiste de 49 ans. Une vingtaine de pages d'un noir et blanc parfois impressionnant, souvent très amateur, pour un témoignage évidemment très fort. de Laurence Van Ruymbeke (Renaissance du Livre) Notre collègue du Vif/L'Express a accompagné un an durant deux rescapés des attentats de Bruxelles: Sandrine était dans le métro, station Maelbeek; Tanguy, lui, s'apprêtait à prendre l'avion à Bruxelles-National. Leur vécu prend la forme de deux journaux de bord. O.V.V.