"A l'heure où la communication est excessive, à l'heure où le monde est bruyant, où le monde est fou, il convient de traverser la route et, comme dirait le chanteur, d'aller s'asseoir sur le trottoir d'à côté et d'écouter les gens parler. Pas écouter n'importe qui: écouter les gens qui nous parlent de leur livre, écouter des récits et partager ensemble des moments de paix, de calme. Il n'y a rien de plus beau que de savoir que l'intime n'est pas galvaudé, et je pense que ce festival vous perme...

"A l'heure où la communication est excessive, à l'heure où le monde est bruyant, où le monde est fou, il convient de traverser la route et, comme dirait le chanteur, d'aller s'asseoir sur le trottoir d'à côté et d'écouter les gens parler. Pas écouter n'importe qui: écouter les gens qui nous parlent de leur livre, écouter des récits et partager ensemble des moments de paix, de calme. Il n'y a rien de plus beau que de savoir que l'intime n'est pas galvaudé, et je pense que ce festival vous permettra de vous en rendre compte." La vidéo le montre mi-moqueur, mi-habité, dans la grande salle du théâtre de Namur. Comme s'il s'amusait lui-même de ce rôle a priori incongru: Benoît Poelvoorde, commissaire de festival... littéraire? Pour la troisième année consécutive pourtant, le comédien sera à la tête de l'Intime, un événement lettré au service duquel, grand lecteur, il mettra une nouvelle fois sa sensibilité (et son joli carnet d'adresses). Le principe? Le temps d'un week-end qui réussit la gageure d'être particulièrement pertinent et décontracté, Poelvoorde convoque les livres qui l'ont touché, et les écrivains qui l'accompagnent. Français, mexicains, japonais, belges ou américains. Vivants ou morts. Et d'en faire une série de rencontres singulières, lectures et entretiens au long cours bienvenus. C'est une vraie librairie vivante qui défilera donc à Namur, ce dernier week-end d'été, puisque les auteurs Jérôme Ferrari (Le Principe), Laird Hunt (Neverhome), Teresa Cremisi (La Triomphante, à paraître, et dans lequel l'ex-PDG de Flammarion revient sur sa vie d'éditrice), Stéphane Lambert (Nicolas de Staël. Le vertige et la foi), Charles Juliet (Apaisement), Tom Lanoye (Esclaves heureux) ou Emmanuelle Pagano (Lignes & fils) entre autres viendront parler de leurs livres, tandis que Pierre Jourde et Juan Asensio viendront exposer leur vision de l'exercice du blog littéraire, et Jean-Baptiste Gendarme l'histoire de sa revue littéraire Décapage. Pour l'autre volet du festival (de grandes lectures assumées par de grands comédiens), on attend notamment Fin de mission de Phil Klay lu par Bouli Lanners et Philippe Résimont, le superbe Le Fusil de chasse de Yasushi Inoué par Noémie Lvovsky, Mes amis de Emmanuel Bove par François Morel ou l'irrésistible Portnoy et son complexe de Philip Roth par André Wilms (vu notamment chez Kaurismaki)... L'intime, chapitre trois. INTIME FESTIVAL, LES 28, 29 ET 30 AOÛT 2015 AU THÉÂTRE DE NAMUR. WWW.THEATREDENAMUR.BE YSALINE PARISIS