Dès l'entrée de l'exposition que lui consacre le Smak à Gand, l'£uvre d'Ed Templeton vient chercher le visiteur par la main et l'emmène dans un long voyage dédié à la subculture. Elle ne le lâchera plus -le voilà prévenu. Même au-delà de la visite. Même le soir quand il posera la tête sur l'oreiller. Les 1200 photographies, les dessins et les sculptures de The Cemetery of Reason dessinent un journal de bord absolument obsédant à travers 15 années de la vie de cet artiste-skateur -ou est-ce l'inverse?
...