" Je ne projette pas d'ombre. La fumée dans mon dos étouffe la lumière du jour. Je compte l...

" Je ne projette pas d'ombre. La fumée dans mon dos étouffe la lumière du jour. Je compte les traverses, et les chiffres défilent. Je compte les rivets et les boulons. Je marche vers le nord. Mes deux premiers pas sont lents et traînants. Je ne suis pas sûr d'avoir pris la bonne direction, mais je dois m'en tenir à mon choix: j'ai franchi le tourniquet, et la barrière s'est refermée."