"Rebound"

Le scénario est le suivant: histoire de fuir la débâcle électorale de 2016 et l'arrivée de Trump à la présidence des États-Unis, Eleanor Friedberger décida...

Le scénario est le suivant: histoire de fuir la débâcle électorale de 2016 et l'arrivée de Trump à la présidence des États-Unis, Eleanor Friedberger décidait l'an dernier de partir en voyage en Grèce (où elle a une partie de ses racines familiales). Sur place, l'ex-chanteuse de The Fiery Furnaces (le duo indie-pop qu'elle formait avec son frère) a erré, jusqu'à tomber sur un club d'Athènes baptisé Rebound: "Une boîte 80's goth disco où tout le monde singeait la chicken dance", qui lui insufflera une nouvelle énergie . De cette "épiphanie", Friedberger a tiré un album qui ne révolutionne pas forcément son univers indie-pop, mais l'approfondit un peu plus, les synthés creusant une mélancolie pastel faussement légère, réellement attachante.