Vandals n'est pas la première déclaration d'amour de Théo Le Du Fuentes envers l'art du lettrage. Après avoir terminé une école d'imprimerie, ce développeur indépendant racontait ainsi deux millénaires de typographie sur Type:R...

Vandals n'est pas la première déclaration d'amour de Théo Le Du Fuentes envers l'art du lettrage. Après avoir terminé une école d'imprimerie, ce développeur indépendant racontait ainsi deux millénaires de typographie sur Type:Rider, il y a cinq ans. Ce créateur de 31 ans qui est également passé par la réputée école Gobelins (animation) y détaillait l'évolution de notre écriture. Des peintures rupestres de la grotte Chauvet à l'apparition de la presse de Gutenberg, ce titre entre webdoc et jeu de plateforme inaugurait l'implication en tant qu'éditeur d'Arte dans les jeux vidéo (le très psychédélique Californium, sur Philip K. Dick). Avant Type:Rider et Vandals, Théo "Cosmografik" Du Fuentes évoluait au sein du collectif d'art urbain Raspouteam. Ce trio qui a mené plusieurs opérations dans les rues de Paris s'est notamment fait connaître pour Désordre public en 2010. De la rue où Ibrahim Ali a été abattu par un colleur d'affiche du FN au premier braquage de la bande à Bonnot, cette vingtaine de QR Codes collés sur les murs de la capitale mettait en lumière certaines pages oubliées de l'Histoire de la capitale française.