Il n'y a pas que le thon rouge, la politesse, le tibétain ou le Modem de François Bayrou -qui s'est mangé une droite et une gauche au premier tour des élections régionales françaises dimanche dernier- qui sont menacés d'extinction. Dans un monde au bord de la crise de nerfs, plus rien ni personne n'est immunisé contre la touche Delete. Du plancher au plafond de la chaîne alimentaire, c'est donc le sauve-qui-peut. Et faute de pouvoir garantir la survie à tous les passagers du radeau, on archive, on compile, on photocopie, histoire de garder des traces, des souven...