"The Unraveling"

" Tu peux te foutre au cul tes pensées et tes prières inutiles": traduction libre de ce que chante Patterson Hood dans Thoughts and Prayers, quatrième chanson du douzième album de ce groupe de Géorgie, de toute évidence adressée à l'actuel président ricain. Le titre décrit l'un de ces innombrables shootings US, selon...

" Tu peux te foutre au cul tes pensées et tes prières inutiles": traduction libre de ce que chante Patterson Hood dans Thoughts and Prayers, quatrième chanson du douzième album de ce groupe de Géorgie, de toute évidence adressée à l'actuel président ricain. Le titre décrit l'un de ces innombrables shootings US, selon le même scénario mortifère: l'odeur acre de poudre flottante, le sang partout et les sonneries de téléphone dans le vide. Température d'un album qui pousse un coup de gueule, de fièvre et de dégoût face à l'overdose de l'actuelle et officielle violence américaine, armée ou distillée dans un système social de plus en plus inégalitaire. Oublions l'étiquette alt country ou rock sudiste -les lecteurs de Focus flippent déjà de visions de péquenots qui ne connaissent pas Le Fuse- pour dire que là, on est juste au coeur de la matrice rock. Certes, elle ne réinvente rien, mais ramène à l'excellence d'un Tom Petty en roue libre, colérique, vengeur. Vénère et équipé de neuf morceaux sombres ramassant les thèmes déjà cités, plus d'autres merdes programmées -le nationalisme blanc, la crise des opioïdes, l'extrémisme religieux- dans une écriture posant une nouvelle fois le talent ricain pour l'exercice narratif. Avec une évidence dans les ballades et les chansons semi-lentes qui marquent des points ( Rosemary With a Bible and a Gun, 21st Century USA, Babies in Cages), le tout menant à l'impressionnante finale d' Awaiting Resurrection. Huit minutes et des poussières impériales. Que Donald Trump n'écoutera pas.