"Useless Coordinates"

Du calme, du calme. Ceci n'est pas une reformation de Sonic Youth. Drahla est signé sur un label new-yorkais (le recommandable Captured Tracks) mais...

Du calme, du calme. Ceci n'est pas une reformation de Sonic Youth. Drahla est signé sur un label new-yorkais (le recommandable Captured Tracks) mais Drahla est anglais. Drahla est un trio, originaire de Leeds. Il tape dans le post-punk, l'art rock, la no wave, les voix distantes et les guitares dissonantes. Lucie Brown a beau chanter comme Kim Gordon et ce premier album jouer avec le feu des ressemblances très flagrantes, Useless Coordinates brûle de toute son électricité et éructe çà et là avec le saxophone free du quatrième mousquetaire Chris Duffin. En colère, sec, tendu, intense, incandescent, radical... Un premier album qui en a dans le pantalon. Les fans de Wire, aussi, apprécieront.