Dragon Ball Z: Kakarot baigne avec nostalgie et complaisance dans les années du Club Dorothée. Faisant e...

Dragon Ball Z: Kakarot baigne avec nostalgie et complaisance dans les années du Club Dorothée. Faisant entrer au chausse-pied toute la saga Dragon Ball Z dans son monde ouvert, l'action RPG claque des combats aériens grandioses et montés sur ressorts. Sa générosité -Vegeta, Picolo et Goku sont jouables- n'efface hélas pas sa réalisation graphique médiocre et un récit dont les enjeux laissent indifférent.