Le kobaïen

Groupe de zeuhl, "une sorte de mémoire cosmique en relation avec l'Univers, qui aurait mémorisé tous les sons existants dans les profondeurs de notre esprit" (euh, oui...), Magma a exercé une influence considérable sur le jazz rock et l'avant-garde. Dans un but lyrique, il s'est aussi conçu sa propre langue: le kobaïen. Jamais à court de légendes et de conneries, Christian Vander, son allumé de fondateur, a notamment prétendu l'avoir inventée un beau soir alors qu'il regardait sur Arte (qui n'existait pas encore)...