"To the Earth"

Voici le troisième album d'un quartette qui possède au moins deux particularités: celle d'être dirigée de main de maître par une trompettiste, l'éton...

Voici le troisième album d'un quartette qui possède au moins deux particularités: celle d'être dirigée de main de maître par une trompettiste, l'étonnante Laura Jurd, et de compter en son sein Elliot Galvin, révélation pianistique majeure de ces derniers mois. Avec To the Earth, le British jazz super-group Dinosaur a opté pour un set acoustique en parfait contre-pied avec leur précédent opus, Wonder Trail, électrifié à l'excès. Ce troisième album, le plus sophistiqué que les musiciens nous aient proposé à ce jour, voit chaque titre doté d'une identité (thématique, rythmique) qui lui est propre. Bien que l'ensemble manque encore un peu de folie, cet hommage " à la Terre" est, dans l'absolu, un bien bel album.