S'attaquer à un classique pour y injecter d'autres images que celles que se fait le lectorat depuis 1937 n'est pas mince affair...

S'attaquer à un classique pour y injecter d'autres images que celles que se fait le lectorat depuis 1937 n'est pas mince affaire. À ce jeu de l'authentique réinterprétation, Rébecca Dautremer excelle. En passant par toutes les focales (saynètes dialoguées où l'anglais se glisse discrètement dans l'image, gros plans, expérimentations formelles), Lennie et George gagnent en contraste et humanité. C'est n'est pas juste beau: c'est impressionnant!