" À la fin de la guerre, Theo décida qu'il ferait seul le chemin de retour...

" À la fin de la guerre, Theo décida qu'il ferait seul le chemin de retour jusqu'à la maison, tout droit et sans prendre de détours. Malgré la distance de plusieurs centaines de kilomètres qui le séparait de chez lui, il avait l'impression de voir la route se dérouler avec clarté sous ses yeux, sur toute sa longueur."