Adapté de Cadres noirs de Pierre Lemaitre, ce film en six épisodes pousse le thème de l'aliénation des travailleurs par les grandes entreprises et la finance à une sorte de paroxysme violent et complexe. Un très bon Éric Cantona incar...

Adapté de Cadres noirs de Pierre Lemaitre, ce film en six épisodes pousse le thème de l'aliénation des travailleurs par les grandes entreprises et la finance à une sorte de paroxysme violent et complexe. Un très bon Éric Cantona incarne Alain Delambre, ex-DRH aujourd'hui aspiré par la spirale du chômage, l'angoisse de perdre son appartement et sa femme. Son sentiment d'humiliation ne connaît aucune limite, et sa colère, difficile à contenir, finit de broyer ce fragile équilibre. Le salut viendra-t-il de ce recrutement providentiel au poste de DRH de la compagnie Exxya, dont le PDG, Alexandre Dorfmann (un Alex Lutz bluffant) prépare un plan de licenciement? Alain est pris au piège d'un jeu de rôle pervers, mais il entend bien mettre la situation à son profit. Passant du pamphlet au thriller, de la critique sociale au drame procédural, le scénario de Lemaitre recèle de belles fulgurances. Son propos politique s'épuise à multiplier les registres et les styles visuels, mais sa diatribe est maîtrisée de bout en bout par un casting remarquable.