"Actually, You Can"

Après avoir sorti deux albums l'an dernier dont un disque de reprises revisitant au lance-pierre Ornette Coleman, les Beach Boys, le Velvet ou encor...

Après avoir sorti deux albums l'an dernier dont un disque de reprises revisitant au lance-pierre Ornette Coleman, les Beach Boys, le Velvet ou encore le générique de K2000, Deerhoof est déjà de retour avec un de ces disques de rock secoué dont il détient seul le secret. Porté par la voix éternellement enfantine de Satomi Matsuzaki, Actually, You Can tourne autour de la beauté, de la positivité et de l'amour considérés comme laid, négatif et haineux par les autoproclamés gardiens du bon sens. Un appel au démantèlement des économies coloniales, des prisons et des rôles genrés. Un disque pour les mélomanes hyperkinétiques qui ont un faible pour la rupture, les trébuchements et le DIY baroque...