"Zeros"

Révélé par une chanson ( Brazil) qui dénonçait la corruption à la Fédération internationale de football (d'autant plus amusant qu'un autre de ses m...

Révélé par une chanson ( Brazil) qui dénonçait la corruption à la Fédération internationale de football (d'autant plus amusant qu'un autre de ses morceaux figure dans la BO du jeu FIFA 2017), Declan McKenna chante du haut de ses 21 ans le changement climatique, le capitalisme et la radicalisation sur un deuxième album de pop british moderne. Rétrofuturiste, Zeros joue avec le glam, s'envole dans l'espace avec David Bowie, a étudié les Beatles, n'a oublié ni les années 80 ni la Britpop (il y a même de la French Touch là-dessous). Inégal, musicalement gentillet et parfois aussi pénible que kitschounet, McKenna est clairement promis au succès.