"L'invitation est arrivée il y a trois semaines, affranchie à l'excès. ...

"L'invitation est arrivée il y a trois semaines, affranchie à l'excès. En pensant à ces timbres, dont le poids avait justement dû alourdir les frais de port, j'ai d'abord ressenti une bouffée d'espoir : il reste donc des choses qui rendent possibles d'autres choses, et vice versa."