"Year of the Snitch"

Artisans et partisans d'un hip-hop radical et sauvage, les Californiens de Death Grips balancent avec Year of the Snitch leur sixième cocktail Molot...

Artisans et partisans d'un hip-hop radical et sauvage, les Californiens de Death Grips balancent avec Year of the Snitch leur sixième cocktail Molotov en six ans. Flippant, décapant, industriel, le cyber rap du gang de Sacramento s'est quelque peu adouci mais a conservé tout son sens du jusqu'au-boutisme. Year of the Snitch, qui compte à son casting DJ Swamp (Ministry, ex-Beck), le bassiste de Tool Justin Chancellor et le réalisateur de Shrek Andrew Adamson, s'ouvre dans les années 90 ( Death Grips Is Online) mais porte en lui la noirceur, les inquiétudes et la schizophrénie de son temps. À l'heure où tout le monde renforce ses frontières, Death Grips les explose dans un chaos salutaire.