Dans la foulée d'Intersections #1 à Tournai ( lire notre article dans Focus du 01/08), voici une autre de ces initiatives, idéale pour les beaux jours, croisant patrimoine et art contemporain. Son nom? Artour, biennale ayant vu le jour en 1997 dont c'est la 12e édition. Si, au premier regard, l'approche semble moins axée mobilité douce que l'événement tournaisien, qui peut s'effectuer à pied quant à...