À l'occasion du 50e anniversaire du printemps de Prague, la Cinematek consacre, jusque fin mai, un cycle à ...

À l'occasion du 50e anniversaire du printemps de Prague, la Cinematek consacre, jusque fin mai, un cycle à la Nouvelle Vague tchécoslovaque qui devait s'épanouir dans les années 60, en rupture avec l'esthétique dominante. L'occasion de redécouvrir les films de Jiri Menzel ( Alouettes, fil à la patte) ou Vera Chytilova ( Les Petites Marguerites), mais aussi de saluer la mémoire de Milos Forman, récemment disparu, avec son dernier opus pré-exil, Au feu, les pompiers!, une satire au mordant intact.