À l'heure où son épatant Black Panther brille au grand écran, il est bon de revoir le film précédent (son deuxième) du jeune et très doué Ryan Coogler. Celui qu'avait révélé Fruitvale Station, ch...

À l'heure où son épatant Black Panther brille au grand écran, il est bon de revoir le film précédent (son deuxième) du jeune et très doué Ryan Coogler. Celui qu'avait révélé Fruitvale Station, chronique des dernières 24 heures d'un jeune afro-américain victime d'une bavure policière, ranime la franchise Rocky en prenant pour personnage central... le fils d'Apollo Creed. Ce jeune homme rebelle et turbulent ignore que sa mère est la veuve du grand champion mort sur le ring, adversaire puis ami de Rocky Balboa. Quand il l'apprendra, il voudra entamer une carrière dans la boxe... en prenant Rocky comme entraîneur. Un Stallone buriné fait face au jeune Michael B. Jordan ( The Wire) dans des scènes intimistes pleines d'émotion. Et les images de combat sont très percutantes. Les fans de la saga seront comblés, ceux qui la découvrent à cette occasion voudront en voir plus.