Amour, haine. Ce week-end, le Théâtre National joue coup double sur Israël-Palestine. Le danseur (juif) Hillel Kogan pr...

Amour, haine. Ce week-end, le Théâtre National joue coup double sur Israël-Palestine. Le danseur (juif) Hillel Kogan présente We Love Arabs, en duo avec le danseur (arabe) Adi Boutrous. Une satire sur les clichés du genre, en danse et en mots. Le Groupov (connu pour ses spectacles approfondis) présente L'impossible neutralité, solo de l'excellent Raven Ruëll à partir d'une photo et des témoignages de soldats juifs israéliens. Le cinéma Galeries poursuivra, le 5 mars, avec un docu au titre éloquent: Will You Have Sex With an Arab? de Yolande Zauberman.