"Hier, on carburait avec l'équipe pour trouver des noms aux trois scènes avec des couleurs hyper sophistiquées, genre indigo, pour finalement s'arrêter aux simples green, red et blue stages (rires), l'idée étant que chaque endroit du parc où elles sont installées ait cette couleur dominante-là." Vendredi 10 février et Patrick Wallens revisite le parc d'Osseghem, où du 30 juin au 2 juillet 2017 aura lieu la 28e édition de Couleur Café. La première dans cette étendue de verdure de 17 hectares située juste en bas à droite de l'Atomium sur le plateau du...

"Hier, on carburait avec l'équipe pour trouver des noms aux trois scènes avec des couleurs hyper sophistiquées, genre indigo, pour finalement s'arrêter aux simples green, red et blue stages (rires), l'idée étant que chaque endroit du parc où elles sont installées ait cette couleur dominante-là." Vendredi 10 février et Patrick Wallens revisite le parc d'Osseghem, où du 30 juin au 2 juillet 2017 aura lieu la 28e édition de Couleur Café. La première dans cette étendue de verdure de 17 hectares située juste en bas à droite de l'Atomium sur le plateau du Heysel. Wallens a déjà parcouru de multiples fois l'endroit, conçu par Léopold II puis aménagé pour l'Exposition Universelle de 1935. Mais aujourd'hui, par temps hivernal glacé, en compagnie de Marc Demey, logisticien du festival, et du tandem déco, Sébastien Boucherit et Jérôme Désert, à quatre mois et demi de l'événement, il s'agit de concevoir plus précisément la future allure du lieu. En passant devant la statue de l'ancien bourgmestre de Bruxelles, Adolphe Max, et la pièce d'eau annexe -près de l'entrée du parc- Wallens échafaude déjà un projet d'installation artistique qui prend en compte les convulsions de l'actualité. Clairement, la notion d'engagementest là, comme celle de plaisir dans ce parc où le festival occupera grosso modo la même surface qu'à Tour & Taxis, soit 55 000 mètres carrés. Même sous les arbres maigres de février, Osseghem reste un lieu impressionnant, majestueux. Les hêtres pourpres et leur environnement feuillu nécessitent des précautions mais peuvent aussi accueillir des scénarios visuels imaginatifs, comme une projection dans les arbres ou un bateau glissant sur la rivière locale. La première des trois scènes, la Green, est prévue au Théâtre de Verdure -utilisé par le Brosella chaque juillet- et a une capacité de 7 000 places debout. À quelques centaines de mètres de l'amphithéâtre -il faudra marcher plus à Couleur Café 2017- se trouve la Blue Stage, équivalente de la Move de Tour & Taxis. Elle occupera une sorte de promontoire en dur qui domine la plus vaste étendue du parc, une pelouse sans arbres, au bout de laquelle sera posée la scène principale, la Red. Le dos au Théâtre Américain servant de backstage. Le déménagement est prometteur mais pose de sacrées questions logistiques, comme celle du déplacement des 45 containers de matériel encore sur Tour & Taxis. Pour le reste, ce sera à la musique de parler. Princess Nokia, Roméo Elvis, le projet africain de M & Lamomali, Oumou Sangare, Emir Kusturica, Demi Portion, Alpha Blondy, Damian Marley, Mbongwana Star, Lianne La Havas sont parmi les premiers noms annoncés. D'autres, dont deux solides attractions nord-américaines, devraient suivre. De quoi mettre des couleurs à l'Atomium. WWW.COULEURCAFE.BEPH.C.