La diffusion en 2017, sur La Une, de l'adaptation américaine ( Containment) de cette formidable série flamande avait éveillé la question dans ces pages: pourquoi passer par un remake boiteux pour raconter ce que l'original faisait à merv...

La diffusion en 2017, sur La Une, de l'adaptation américaine ( Containment) de cette formidable série flamande avait éveillé la question dans ces pages: pourquoi passer par un remake boiteux pour raconter ce que l'original faisait à merveille? Depuis l'Institut des maladies contagieuses à Anvers un virus dangereux se propage, et tout un quartier est bouclé: une population intra muros livrée à elle-même, des services publics dépassés, une enquête aux révélations dramatiques, un scandale en puissance. Créée par Carl Joos et offrant à Veerle Baetens (rencontrée sur Alabama Monroe en 2012) un rôle d'envergure, Cordon méritait d'être vue en VO tant son esthétique et son langage crus, son écriture intelligente et réaliste, piquent exactement là où ça fait mal: dans le coeur d'une société occidentale tellement civilisée qu'une crise -ici sanitaire- révèle les pires stratégies de mises à distance d'autrui au détriment de toute dignité et de toute responsabilité. Et met en perspective la manière dont une communauté, malgré l'inéluctable, trouve les moyen de sa résilience.