Même les plus fielleux criminels sont en quête d'un sens qui puisse conférer à leurs actes une valeur de rédemption. Chaque exaction, aussi odieuse soit-elle, nécessite un prétexte de façade et son cadre d'inte...

Même les plus fielleux criminels sont en quête d'un sens qui puisse conférer à leurs actes une valeur de rédemption. Chaque exaction, aussi odieuse soit-elle, nécessite un prétexte de façade et son cadre d'interprétation afin de lui prêter un fondement. La solution la plus aisée est d'en travestir la cause. Le mythe du séculaire complot s'est immiscé dans le débat démocratique. Sur un fond de doute méthodique, sont fomentés sur la toile ou les chaînes satellitaires des récits qui réfutent toute forme de discours officiel. Cette rhétorique de propagande, outil d'embrigadement diablement efficace, n'est-elle pas l'un des principaux alibis de la terreur? "Douter de tout pour ne plus douter du tout" comme le résume idéalement l'un des nombreux intervenants. Ce documentaire, qui se fonde sur des entretiens nourris avec des experts et des témoignages de victimes, nous éclaire sur la façon dont le terrorisme s'abreuve de cette diversion implicite pour stimuler une fureur dont rien n'annonce l'apaisement.