Du Pop.Up Next d'Audi et Airbus au projet de Toyota avec Cartivator, la voiture volante est de retour. Produisant des hélicoptères depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, Bell s'ajoute à liste des ...

Du Pop.Up Next d'Audi et Airbus au projet de Toyota avec Cartivator, la voiture volante est de retour. Produisant des hélicoptères depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, Bell s'ajoute à liste des candidats espérant réinventer notre mobilité. Le constructeur texan présentait ainsi le Nexus, un projet de VTOL (vertical take-off and landing) pour le moins imposant lors du dernier Consumer Electronics Show de Las Vegas. L'engin de 2,9 tonnes s'équipe de rotors basculant à 90 degrés pour voler plus vite qu'un drone classique. Développé en partenariat avec le projet de taxis aériens Uber Elevate, l'aéronef se propulse via un système électrique et huit hélices au diamètre réduit, pour être silencieux. D'une autonomie de 240 kilomètres, l'engin est en effet prévu pour des trajets urbains... Si de nombreux projets de VTOL restent soumis à caution, l'arrivée d'un constructeur aéronautique de renom, dans le domaine des taxis volants pourrait changer la donne.