La livraison aérienne de pizzas à domicile par Domino empestait le coup marketing, il y a six ans. Depuis, les robots-livreurs pédestres de Starship Technologies et les camionnettes de livraison sans chauffeur de Nuro roulent d'ailleurs comme des alternatives plus réalistes. Uber Elevate ne lâche toutefois pas le morceau et envoie des burgers de McDonald's et d'une adresse locale dans les cieux. Le département R&D de la firme de VTC lancera ses premières livraisons aériennes de plats à domicile cet été à San Diego. Inutile toutefois d'espérer voir des pad thaï se poser dans les jardins. La firme fera atterrir ses engins à six hélices sur des zones désignées où des coursiers viendront récupérer le repas. Malgré cette contrainte, l'écosystème qui prévoit également de transformer le toit de véhicules en piste d'atterrissage avance de nombreux bénéfices. Uber prédit ainsi un délai de livraison réduit de deux tiers soit en moyenne sept contre 21 minutes pour un trajet de 2,4 kilomètres. Tarif fixe pour que la malbouffe n'arrive pas froide? 7,5 a par course. Notons que Microsoft, UPS et Amazon envisagent toujours la livraison aérienne de colis, sans toutefois passer par la case restauration.

tinyurl.com/y6qmtvsr