DISTRIBUÉ PAR PIAS.
...

DISTRIBUÉ PAR PIAS. 7 En 1993, après avoir participé au milieu des années 80 à la BO de La Bamba et pris d'assaut la tête des charts avec sa reprise du tube cher à Ritchie Valens, Los Lobos sortait la compilation Just Another Band from East LA. Malgré leurs origines angelenos et leurs racines latinos, les Chicano Batman ne sont pas un groupe tout à fait comme les autres. Fans de James Brown et d'Otis Redding, de Caetano Veloso et de José José, les Chicano Batman chantent en anglais, en espagnol et en portugais. Mélangent la musique noire américaine à des ambiances latines et au psychédélisme brésilien. Tropicalia, salsa, cumbia, soul... Les quatre super-héros du rock californien qui ont joué à Coachella, tourné avec Jack White et les Alabama Shakes, font le genre de musique latino taillée pour des films de Quentin Tarantino. Formés en 2008, venus du quartier "mexicano" d'El Sereno, les Chicano Batman sont partis enregistrer leur troisième album, le premier pour le label ATO, à Long Island. Dans le Diamond Mine Recording Studio de Leon Michels. Vétéran de la scène soul new-yorkaise samplé par Jay-Z et le Ghostface Killah mais aussi croisé auprès de Lee Fields, de Sharon Jones, des Black Keys et des Black Lips. Esprit contestataire, pochette et propos engagés... Freedom is Free n'en est pas moins un disque squette braguettes. Un disque exotico-rétro à la voix chaude, douce et parfois crooneuse pour douze titres qui ne manquent ni de sex appeal ni de groove. J.B.