"Black Velvet"

Ah, les joies du disque posthume... Si Charles Bradley, emporté l'année dernière par un cancer, était encore de ce monde, il aurait eu 70 ans le 5 ...

Ah, les joies du disque posthume... Si Charles Bradley, emporté l'année dernière par un cancer, était encore de ce monde, il aurait eu 70 ans le 5 novembre. Contrairement à celui de sa grande soeur Sharon Jones, le disque port-mortem du "Screaming Eagle of Soul" n'était pas censé être un album. Il compile des chutes de studio, un duo avec LaRose Jackson, des reprises black et groovy de Neil Young ( Heart of Gold), de Nirvana ( Stay Away) et de Rodriguez (S lip Away) pour célébrer l'un des joyaux du label Daptone. Une sélection inégale, qui sent parfois le fond de tiroir certes, mais la démonstration que Charley Bradley était bien plus que le clone de James Brown de ses débuts. Salut l'artiste.