A Bruges, fais comme les Brugeois... L'adage, un peu remodelé pour la circonstance, date de février 2006. Ce soir-là, l'AS Rome et son beau gosse de capitaine viennent faire les poches aux Blauw en Zwart. Alors que Totti et sa bande ramènent de la Venise du Nord une sérieuse option sur les 8ièmes de finale de la Coupe UEFA, leurs supporters, transformés en buvards vivants, chipent au kop brugeois un air martelé tout au long du match: le "po po po po po po" sur le refrain de l'imparable Seven Nation Army des White Stripes, traverse les frontières pour contaminer l'Europe entière. Pas sûr que Jack et Meg soient emballés par la tournure un peu beauf-primaire prise par leur célèbre morceau, mais bon...
...