À regarder la couverture de Ce que font les gens normaux, on pourrait penser à un énième récit "chick-lit" contant les mésaventures "trop drôles" de deux copines dans le monde "trop dur" du travail, des mecs et du shopping. Eh bien... c'est un peu le cas, mais avec une approche beaucoup plus adulte et moins fun qu'il n'y paraît. Frances et Vicky sont effectivement...

À regarder la couverture de Ce que font les gens normaux, on pourrait penser à un énième récit "chick-lit" contant les mésaventures "trop drôles" de deux copines dans le monde "trop dur" du travail, des mecs et du shopping. Eh bien... c'est un peu le cas, mais avec une approche beaucoup plus adulte et moins fun qu'il n'y paraît. Frances et Vicky sont effectivement copines et partagent un appartement. La première travaille comme clerc d'avocat dans une grosse boîte qui fait gagner beaucoup d'argent à de plus grosses boîtes voulant s'associer ou manger encore d'autres grosses boîtes. Vicky, la bohème envahissante, est comédienne et tire le diable par la queue en attendant de décrocher un rôle qui ferait décoller sa carrière. Elles sont jeunes et se trouvent, chacune dans sa branche, à un carrefour professionnel où s'imposent des décisions sur leur avenir. L'histoire se focalise sur Frances. L'auteur décrit d'une manière froide et sans fioritures la "non" vie des avocats d'affaires, les réunions d'équipe, les formations " solidarité en temps de crise", les licenciements sauvages, les promotions des avocats juniors, les restructurations... Avec les mots du milieu, nous sommes immergés dans le quotidien professionnel hyper stressant de la jeune femme, en perpétuel questionnement sur l'état de sa vie: doit-elle accepter cette promotion? ne devrait-elle pas terminer son cursus pour devenir avocate? son histoire avec Pete ne devient-elle pas un peu trop sérieuse? Très loin des clichés du genre, l'auteur canadien Hartley Lin, au-delà de la description d'un milieu professionnel, nous parle de manière très subtile du "passage à l'âge adulte". Il mène son récit d'une manière très réaliste, emmenant ses héroïnes vers un final plutôt surprenant bien que prévisible.