Les services d'inspection sanitaire américains peuvent désormais compter sur les bons tuyaux d'Alphabet (Google) pour tomber sur des restaurants à l'hygiène suspecte. Aidés par l'école de santé publique T.H....

Les services d'inspection sanitaire américains peuvent désormais compter sur les bons tuyaux d'Alphabet (Google) pour tomber sur des restaurants à l'hygiène suspecte. Aidés par l'école de santé publique T.H. Chan d'Harvard, des chercheurs du géant tech ont en effet développé un algorithme identifiant les adresses potentiellement dangereuses pour les clients. Leur FINDER ( Foodborne IllNess DEtector in Real time) croise ainsi les lieux visités par les utilisateurs de Google, les recherches web qu'ils ont effectuées et les liens sur lesquels ils ont cliqué pour déduire les enseignes à la propreté douteuse. Le mouchard a mené un restaurant sur cent à se faire inspecter par le service d'hygiène de Las Vegas et Chicago, où il a été testé récemment. Face à Amazon qui envoie des colis avant qu'ils ne soient commandés (en observant les comportements de ses clients) ou aux algorithmes prédictifs de meurtres de la police new-yorkaise, l'I.A. du FINDER n'est pas encore prédictive. Pour combien de temps?