À Bruxelles, Muziekpublique, c'est, durant toute l'année, des cours et des concerts orientés musiques traditionnelles du monde. Depuis trois ans, c'est aussi un fest...

À Bruxelles, Muziekpublique, c'est, durant toute l'année, des cours et des concerts orientés musiques traditionnelles du monde. Depuis trois ans, c'est aussi un festival, pensé comme une grande partie de cache-cache musical dans la ville. Baptisé Hide & Seek, il distille à nouveau pendant une semaine une dizaine de concerts, dans des lieux inédits. Aux grands espaces anonymes, le H&S préfère la proximité de coins cachés ou inhabituels, dans l'après-midi ou en soirée. Des exemples? De la cumbia dans un tram (Awa Keme Kemo), une rencontre Inde/Turquie (Baul Meets Saz) sous le dôme du Planétarium, le quartet tchèque Clarinet Factory dans le laboratoire haute tension de l'ULB, ou encore Renaud Garcia-Fons à la galerie des dinosaures du Musée des sciences naturelles.